• Asso Plaine Abbaye

QUELQUES TEXTES ÉCRITS LORS DES ATELIERS D'ÉCRITURE DE L'AUTOMNE 2020


Bonjour à toi

Le jour advient


Et se surprend

Et se souvient


-Frayeur soumise

Douleur vaincue –


Et se fait don

Bleu ébloui


F Cheng Le long d’un amour

13 décembre 20 , le soleil se lève sur la plaine



VÉRONIQUE


Si modeste si petite

la concurrente du myosotis

la voyez-vous ?

on la nomme

véronique

allez savoir pourquoi

véronique, la vraie image, l’icone véritable, un grand moment de l’Évangile et une fleur minuscule

expliquez-moi

Véronique des champs

alias serpolet

pas Véronique petit chêne

(pourtant elles se ressemblent beaucoup)

Petit chêne ? qu’est-ce qu’elle se croit celle- là ? Une cousine du géant ? Pas possible.

pas Véronique de Perse – vient pas de si loin

non, la toute proche, regardez à vos pieds

celle des champs et des chemins

éclairée d’un cristal de pluie

offert par la nuit

vert véronèse les feuilles

bleu véronique

ces yeux qui veillent sur l’hiver



Pour me faire signe le matin

Il fait le mur

le rosier de la montée du Fort


Sait-il à quel point j’admire

ses roses fraiches roses on ne peut plus roses

sait-il comme ces pierres grises leur vont bien au teint ?

comme la lumière aime s’accrocher aux fleurs

et aux épines même ?


Oui, il s’en doute, et, pour me plaire, il émerge du mur

Rosier d’hiver, dis à mon oreille

qu’attends-tu en retour ?

un regard amoureux, quelques mots pour le dire ?

Oui ?

les voici.


G 21/12/20

43 vues0 commentaire